Cana'Weed Index du Forum
 
 
 
Cana'Weed Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Débat] Sur le cannabis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cana'Weed Index du Forum -> Quartiers extérieurs -> Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sacriho
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 78

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 03:42 (2010)    Sujet du message: [Débat] Sur le cannabis Répondre en citant

je crois que le titre est assez explicite
cela dit quelque règles :

- pas de flood ici
- pas d'excès de langage sms (toléré quand même ^^)
- évitons les vulgarité
- si possibles des débats SÉRIEUX

Rappel (de Sacriho) :

Je pense déjà qu'il est important de savoir de quoi on parle...

comme certains ont des ennuis avec les liens, je recopie ici de larges extraits de wikipédia.



Le chanvre ou chanvrier (Cannabis sativa L.) est la seule espèce du genre botanique Cannabis. Ce terme latin est souvent utilisé aussi comme nom vernaculaire pour distinguer. Les variétés de chanvre cultivé à usage industriel des variétés de cannabis à usage récréatif ou médical. C'est une espèce de plante annuelle, de la famille des Cannabaceae. La graine de chanvre s'appelle le chènevis. La classification des différents types de chanvre est discutée par les botanistes. Certains ne considèrent plus les différences comme suffisamment significatives pour justifier la séparation entre plusieurs espèces distinctes. L'espèce Cannabis sativa L. a donc été subdivisée en plusieurs sous-espèces et de nombreuses variétés botaniques.

On peut néanmoins différencier quatre phénotypes bien distincts.

Le chanvre fut très largement utilisé par le passé, et il côtoie l'être humain depuis le Néolithique. Il a toutefois peu à peu été interdit ou fortement réglementé au cours du  XXe siècle en raison de ses propriétés psychotropes. Le chanvre connaît de multiples utilisations, telles les tissus, la construction, les cosmétiques, l'isolation phonique et thermique, la fabrication d'huiles, de cordages, de litières, l'utilisation sous forme de combustibles, en papeterie, pour l'alimentation humaine, l'alimentation animale, comme biocarburant, pour des usages médicamenteux, pour un usage récréatif ou comme matériau composite, en association avec des matières plastiques. La filière chanvre trouve un regain d'intérêt avec l'augmentation du prix du pétrole et la prise de conscience environnementale. Les pays européens et les collectivités locales de ces pays tentent ainsi de favoriser à nouveau la culture du chanvre.

Le chanvre en tant que drogue psychoactive est, selon les Nations-Unies, la substance illicite la plus largement utilisée dans le monde. Son composé chimique psychoactif majeur est le tétrahydrocannabinol. L'utilisation de cannabis, à usage récréatif ou médical, remonte à plus de 3000 ans av. J.-C. Sa possession, son usage ainsi que son commerce (en tant que composé psychoactif) devinrent illégaux au 20e siècle dans la plupart des pays. Le cannabis récréatif était autrefois considéré comme une « drogue douce », c'est-à-dire a priori moins dangereuse que les « drogues dures ». Cette distinction prenait uniquement en compte le facteur de dépendance physique. Pourtant, aujourd'hui, cette distinction n'existe plus, car on peut avoir un usage dur d'une drogue douce.

Il existe plusieurs points de vue sur les dangers des drogues en général et sur le cannabis en particulier. La plupart de ces points de vue sont entachés d'influences idéologiques marquées. Les différences résident dans la conception qu'ont les auteurs de la liberté, de l'interdit, de la "norme" et de l'indépendance, en un mot de ce qu'est une "drogue". Vice pour les uns, source de plaisir pour les autres, substance chimique stimulant certaines zones du cerveau, pour les biomatérialistes, voie vers le sacré et le cosmos pour les ésotériques, la diversité des descriptions, et de ce qu'il faut bien appeler des croyances est extrêmement grande. Ces sujets touchent un peu à la biologie et beaucoup à la philosophie et à la psychologie. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce sont essentiellement les intervenants des professions médico-psychologiques qui prennent en charge dans la pratique les personnes ayant un "problème avec le cannabis". Ces influences idéologiques marquées ont amené, par exemple, l'état français à faire publier sous son égide, deux rapports assez peu consensuels à sept ans d'intervalle. Le premier est celui de Bernard Roques, de l'Académie des Sciences en 1998, à la demande du Premier ministre Lionel Jospin et du ministre de la Santé, Bernard Kouchner. Le deuxième est celui écrit par la Commission du Sénat sur l'impact éventuel de la consommation des drogues sur la santé mentale de leurs consommateurs qui parle des dangers "certains et graves" du cannabis; à l'inverse, donc du précédent. Ce rapport à son tour pris à partie par Jean-Pierre Galand (Président du CIRC Paris), "il s'agit-là d'un rapport avant tout idéologique", sans qu'il ne se rende compte de son propre choix idéologique. puisque le CIRC dont il est président est un mouvement très actif qui défend la libéralisation des drogues.

D'autres rapports depuis donnent quelques données dans le sens d'un certain danger de l'utilisation régulière et importante du cannabis


Facteurs de dangerosité des drogues, selon le rapport Roques (1998)



Héroïne
(opioïdes)
Alcool Tabac Cocaïne Psychostimulants Benzodiazépines Cannabinoïdes
(dérivés du Chanvre)
Dépendance physiquetrès fortetrès fortefortefaiblefaiblemoyennefaible
Dépendance psychiquetrès fortetrès fortetrès forteforte mais intermittentemoyennefortefaible (exceptions possibles)
Neurotoxicitéfaiblefortenullefortefortenullenulle
Toxicité généraleforte¹fortetrès fortefortefortetrès faibletrès faible
Dangerosité socialetrès fortefortenulletrès fortefaible
(exceptions possibles)
faibletrès faible


Les effets

Effets recherchés

D'une manière générale, les effets varient en intensité et en durée, en fonction du mode de consommation, des teneurs respectives en THC (effet high) et CBN (effet stone) ainsi que du sujet, de son état physique et psychique. Les effets durent quelques heures (moins longtemps pour l'inhalation que pour l'ingestion). Leur durée est tout autant variable.

Généralement :

    * euphorie, hilarité, excitation ;
    * relaxation, détente, sensation de flottement ;
    * facilité d'introspection (disparition de l'inhibition) ;
    * association d'idées créatives ;
    * stimulation de l'appétit (Voir Usage médical) ;
    * sommeil ;
    * sentiment de sûreté ;
    * sensation d'extrême plaisir même face à des choses parfois futiles.

Des doses plus violentes peuvent induire une augmentation de la perception auditive et visuelle (diminution de l'inhibition latente), qui peut engendrer des hallucinations et conduire au bad trip ou au contraire amplifier les sensations durant un spectacle musical ou devant un film, effet souvent recherché. La consommation simultanée d'alcool multiplie les effets par 14.

Effets secondaires indésirables

Même si les effets durent en général quelques heures, le cannabis reste entre 18 à 24 h dans le sang, et l'élimination de celui-ci par le corps est particulièrement lente : plus d'une semaine pour éliminer la moitié de la dose absorbée. Ainsi, il suffit d'un « joint » par semaine pour que le THC s'accumule dans le corps.

Après la consommation, l'usager peut manifester les symptômes suivants :

    * yeux rouges, mydriase ;
    * tachycardie, hypertension/hypotension ;
    * assèchement buccal (familièrement appelé « la pâteuse » ou « moquette », souvent caractérisée par un blanchiment de la langue) ;
    * vomissements ;
    * anxiété ;
    * altération de la mémoire immédiate ;
    * troubles de la perception du temps (quelques minutes semblent être des heures, ou l'inverse) ;
    * paranoïa...

Les effets psychiques sont liés à la personnalité de l'usager.

Le cannabis altère la mémoire immédiate, la concentration, le rappel des souvenirs ou des mots et peut donc diminuer les capacités d’apprentissage. En l’état actuel des connaissances, la mémoire ne semble pas affectée au-delà du temps des effets du cannabis, c'est-à-dire quelques heures. Cette amnésie est multipliée en cas de consommation associée à de l'alcool.

L'usage de cannabis peut traduire un mal-être psychique – parfois insoupçonné – pouvant se transformer en paranoïa, crises d'angoisses, sentiment d'oppression. Il existe aussi quelques cas de psychose cannabique aiguë.

Au niveau neuro-psychiatrique, la substance peut diminuer l'attention, aggraver ou révéler des troubles psychiques comme n'importe quel psychotrope. Un syndrome amotivationnel (démotivation) peut apparaître, ainsi que : manque d'estime de soi, intempérance, dépression mentale et tendances suicidaires. Il existe une corrélation entre l'usage prolongé du cannabis et la dépression chez certains patients, mais il reste difficile de dire si le cannabis produit la dépression ou si la dépression favorise une consommation chronique. Différentes études suggèrent des liens entre schizophrénie ou psychose et cannabis (plus de détails ici). Une prise régulière de cannabis peut provoquer de la dépression, de l'anxiété ainsi que des attaques de panique.

À long terme, les effets sur l'homme ont besoin d'être étudiés. On cite cependant des affections durables des voies respiratoires similaires au tabac : toux, cancer bronchique, bronchite chronique, emphysème (du fait d'inhalations profondes et prolongées). Par ailleurs, l'inhalation de la combustion de produits de coupe souvent présents dans le haschisch expose l'usager à des risques aussi aléatoires que néfastes. L'herbe a été exceptionnellement coupée à l'eau, au sable voire au verre pillé afin d'alourdir la masse et donc d'augmenter les prix.

Une dépendance psychologique existe, même si elle est moins marquée que pour d'autres produits. Il faut également signaler qu'une dépendance au tabac, utilisé dans la confection du joint, se manifeste très souvent chez les fumeurs réguliers de cannabis. Cependant, un joint peut également être confectionné uniquement à base "d'herbe".

Selon une étude d'une association de consommateurs, fumer trois joints équivaut à fumer un paquet de cigarettes. La fumée de cannabis contient sept fois plus de goudron et de monoxyde de carbone que la fumée du tabac seul. Cet essai est en contradiction avec d'autres travaux scientifiques qui estiment que « fumer du cannabis n'accroît pas le risque de cancer » ou que les risques cancérigènes sont à imputer à la présence de nicotine due au mélange avec du tabac. Alternativement à la combustion, l'usage d'un vaporisateur, en vente libre, délivre une vapeur de cannabinoïde pratiquement pure.

La consommation à l'aide d'une pipe à eau augmente très fortement l'inhalation de produits toxiques, bien que l'eau filtre la plus-part des toxines contenues dans la fumée.

Des troubles de comportement sont observés chez l'animal de laboratoire qui y est exposé, y compris chez des espèces très éloignées des mammifères comme l'araignée. Le cannabis est un des produits dont les effets ont été testés sur des araignées dès les années 1950. Comme pour d'autres drogues, les araignées qui y sont exposées, même à de faibles doses, ont produit des toiles tout à fait anormales. Plus la toxicité du produit est élevée, plus l'araignée laisse de manques dans sa toile.


Maintenant une petite chose que vous ne verrez jamais écrite nulle part mais que tous les historiens connaissent, la culture du chanvre a été interdite en premier aux USA, les autres pays ont suivit, pour des raisons purement commerciales. Ce sont les grands producteurs de coton qui ont fait pression sur le sénat. Grâce à cette action ils ont pu imposer la fibre de coton sur tous les marchés où le chanvre était utilisé. Ce qui a posé des gros problèmes à la marine qui ne pouvait fabriquer des cordes de coton, aux fabricants de papier de qualité, et dans beaucoup d'autres application industrielles.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Nov - 03:42 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Cana'Weed Index du Forum -> Quartiers extérieurs -> Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com